written by
Lore De Jonge

Le projet A16 Rotterdam récompensé d’une 'Perle de la Durabilité'

Global 2 min read

Le projet A16 Rotterdam a été couronné d’une duurzame parel ("perle de la durabilité"), un prix décerné aux projets innovants qui partagent les ambitions émises dans le cadre du Green Deal Duurzaam GWW des Pays-Bas. Ce prix, remis à l’occasion du congrès 'Duurzaam GWW', salue les efforts du Rijkswaterstaat, commanditaire du projet, et du consortium de construction formé par BESIX, Dura Vermeer, Van Oord et les entreprises TBI Croonwolter&dros et Mobilis, dont l’autoroute neutre en énergie A16 Rotterdam s’étendra, d’ici 2024, de la Terbregseplein (A13) à l’aéroport de Rotterdam-La Haye (A16).

Les duurzame parels récompensent un commanditaire et un entrepreneur dont le projet se distingue par une attention toute particulière pour l’approche prévue dans le cadre du Green Deal Duurzaam GWW ou des éléments de celle-ci. Dans le projet A16 Rotterdam, cette attention se traduit par une durabilité optimale. Ainsi, le tunnel traversant le Lage Bergse Bos sera, comme le reste de l’autoroute, totalement neutre en énergie. L’énergie nécessaire à l’entretien de la route et du tunnel sera en effet générée par l’axe lui-même, grâce à des panneaux solaires. « Nous sommes bien entendu extrêmement fiers de ce prix. Nous sommes plus que jamais déterminés à construire de manière durable le premier tunnel neutre en énergie au monde, qui ouvrira en 2024. A16 Rotterdam : Fiers d’être verts ! », explique Stefan van der Voorn, Gestionnaire de contrats du Rijkswaterstaat.

Des émissions de CO2 réduites à un minimum

Une duurzame parel, cela se mérite. Durant la phase d’adjudication, les acteurs impliqués ont par exemple pris de sérieux engagements en matière d’utilisation des matériaux et de l’énergie après mise en service. Le consortium s’est par ailleurs engagé à atteindre l’échelon le plus élevé (niveau 5) de l’échelle de performance CO2, avec pour objectif une réduction de CO2 d’au moins 10 pour cent. Cet objectif sera atteint grâce à l'utilisation de panneaux solaires, d'éclairage LED, des solutions de transport électrique et du matériel hybride.

Une consommation d’énergie aussi faible que possible

Au terme du projet, les panneaux solaires installés le long de l’A16 produiront juste assez d’énergie pour alimenter l’éclairage et les installations le long du tracé et dans le tunnel.

"Lors de la phase de conception, nous avons veillé à réduire considérablement la consommation électrique de l’A16. Nous aurons par conséquent besoin de moins de panneaux solaires, et nous pourrons donc les regrouper dans les coudes des sorties pour laisser plus de place à la nature le long de l’autoroute ", ajoute Arjan Visser, Directeur du consortium De Groene Boog.

Rotterdam et Lansingerland plus accessibles et encore plus vivantes

Rendre Rotterdam, Lansingerland et leurs environs plus accessibles renforcera l’économie de cette région et la rendra plus vivante que jamais. L’A16 Rotterdam y contribuera en partant de l’A16 à hauteur de la Terbregseplein pour la relier à l’A13 au niveau de l’aéroport de Rotterdam-La Haye. Cette nouvelle autoroute neutre en énergie de 11 km de long ouvrira en 2024.

NEWS