BESIX-Orascom Construction : Transport réussi de la barque solaire du pharaon Khéops au Grand Musée Egyptien

Global Me@BESIX Group 5 min read

Résumé

  • Pour le compte du Ministère égyptien des Antiquités, l’association momentanée BESIX-Orascom Construction a réalisé le transport de la barque solaire du pharaon Khéops (King Khufu Solar Boat), le plus ancien navire intact au monde, depuis le site archéologique des pyramides de Gizeh jusqu'à un bâtiment dédié au sein du Grand Musée Egyptien (Grand Egyptian Museum) ;
  • Cette opération de transport sur mesure, particulièrement délicate, a été réalisée du 5 au 7 août 2021 et a nécessité de la part de BESIX et d'Orascom Construction de relever des défis et de s'appuyer sur des prouesses techniques poussées ;
  • Pour la République arabe d'Égypte, l'association momentanée BESIX-Orascom Construction est chargée de la construction du Grand Musée Egyptien, le plus grand musée du monde consacré à une seule civilisation.

La barque solaire du pharaon Khéops

Héritée de l'Égypte ancienne, la barque solaire du pharaon Khéops est considérée comme le plus ancien navire intact au monde. Vraisemblablement construit pour le pharaon Khéops, il a été placé vers 2500 avant J.-C. dans une fosse au pied de la grande pyramide de Gizeh. Découverte en 1954 par l'égyptologue Kamal el-Mallakh, la barque solaire du pharaon Khéops est présentée au public depuis 1985 dans le Musée de la barque solaire de Gizeh (Giza Solar Boat Museum), à quelques mètres de l'endroit où elle a été trouvée.

La barque solaire du pharaon Khéops dans le Musée de la barque solaire à Gizeh.

L'opération de transport

Du 5 au 7 août 2021, la barque solaire du pharaon Khéops a été déplacée du Musée de la barque solaire de Gizeh vers un nouveau bâtiment dédié au sein du complexe du Grand Musée Egyptien. Cette opération de transport extrêmement délicate a été réalisée sous la responsabilité de l'association momentanée BESIX-Orascom Construction et avec le soutien de leur sous-traitant Sarens, en parfaite collaboration avec les autorités égyptiennes.

  • L'opération a débuté le jeudi 5 août par l'extraction minutieuse du bateau solaire du pharaon Khéops. Pesant 45 tonnes, d'une longueur de 43,6 mètres et d'une largeur de 5,9 mètres, il a été soulevé et installé au centimètre près dans une cage d'acier sécurisée de 60 tonnes, fabriquée sur mesure pour cette opération. Cette extraction a été réalisée par transporteur modulaire autopropulsé (SPMT) enfoncé dans le bâtiment, de manière à ne pas mettre en péril l'intégrité du navire, ce qui a nécessité de prendre en compte de multiples paramètres, dont le vent relativement fort sur le plateau de Gizeh et une marge de manœuvre très réduite en raison de la structure étroite du bâtiment existant et de l'environnement archéologique délicat.
  • Le transport proprement dit a débuté le vendredi 6 août. Le convoi était entièrement télécommandé et a atteint sa destination à une vitesse de 1 kilomètre par heure. Il a quitté la zone des pyramides par une rampe étroite serpentant entre les monuments de Gizeh et a ensuite parcouru une distance de 8,5 kilomètres avant d'atteindre sa destination finale. L'itinéraire choisi, bien plus long que la distance à vol d'oiseau entre les pyramides et le Grand Musée Egyptien, s'explique par la stabilité des routes empruntées, la taille du convoi et la nécessité de se frayer un chemin en toute sécurité dans une zone regorgeant de patrimoines archéologiques.
  • Le samedi 7 août, le bateau solaire du pharaon Khéops a été placé dans son nouveau bâtiment dédié au sein du complexe du Grand Musée Egyptien. Pour ce faire, il a été soulevé par une grue sur chenilles de 800 tonnes à une hauteur de 30 mètres afin de pouvoir entrer par le toit du bâtiment et être installé au centimètre près à l'endroit exact où les futurs visiteurs pourront l'admirer.
Pierre Sironval, Deputy CEO de BESIX Group : "BESIX Group est extrêmement fier de la réalisation de cette opération extraordinaire et délicate et de l'excellence avec laquelle elle a été menée. Je tiens à féliciter toutes nos équipes de BESIX et d'Orascom Construction, ainsi que les experts de Sarens. Je tiens surtout à remercier les autorités égyptiennes pour leur confiance, leur professionnalisme et leur collaboration remarquablement efficace avec les équipes de l'association momentanée BESIX-Orascom Construction, tant pour cette opération que pour nos travaux sur le Grand Musée Egyptien. Ce dernier sera un joyau muséal majeur pour le monde entier auquel nous venons d'ajouter une pièce supplémentaire fantastique, le plus vieux navire intact du monde".
Osama Bishai, PDG d'Orascom Construction : "Orascom Construction est très fière de la réalisation exceptionnelle de cette opération très exigeante et tellement minutieuse. Félicitations aux équipes d'Orascom Construction et de BESIX pour leur admirable engagement dans l'accomplissement d'une tâche aussi difficile et délicate, menée à la perfection et qui a nécessité jusqu'à six mois de préparation. Nous avons travaillé 24 heures sur 24 pour garantir l'excellence de l'exécution. Par-dessus tout, nous sommes fiers de participer à la construction d'un nouvel édifice pour les trésors de l'Egypte".

Le complexe du Grand Musée Egyptien

Pour le compte du Ministère d'Etat aux Antiquités, l’association momentanée BESIX-Orascom Construction est chargée de la construction du Grand Musée Egyptien, le plus grand musée au monde consacré à une seule civilisation et l'une des plus grandes constructions en Egypte depuis les pyramides. Outre des milliers d'objets documentant la grandeur de la civilisation égyptienne, il comprendra le trésor de Toutankhamon, dont les 5 300 objets seront exposés pour la première fois depuis leur découverte en 1922.

Le Grand Musée Egyptien est également un bâtiment d'une rare complexité, construit sur le plateau de Gizeh dans un alignement et un respect parfait des angles formés par les trois pyramides. D'une superficie totale de 490.000 m², le bâtiment a nécessité de la part de BESIX et d'Orascom Construction des prouesses techniques sans précédent dans le secteur de la construction contemporaine.

PRESS RELEASE