BESIX : nouveau contrat pour la construction d’installations maritimes de pointe au Mozambique

Global Me@BESIX Group Me@SixConstruct 6 min read

Résumé

  • BESIX, en partenariat avec Mota-Engil S.A., construira les installations maritimes du projet de développement du GNL au Mozambique. Les travaux incluent la construction du débarcadère MOF (“Material Offloading Facility”), du quai et de la jetée pour le chargement du GNL. Le terminal comprend l’une des plus longues jetées au monde, s’étendant sur 4.600 mètres dans la mer, cinq points d’accostage/plates-formes dont quatre pour le GNL et un pour le condensat, ainsi que des installations d’accostage connexes pour les plus gros méthaniers
  • Le contrat EPC (“Engineering, Procurement and Construction”) a été signé avec CCS JV en avril 2020. La conception des infrastructures a été optimisée grâce à une collaboration active entre CCS JV et le département interne d’Engineering de BESIX
  • Les travaux seront réalisés à l’aide de la flotte maritime de BESIX et commenceront mi-2020

Le contrat

BESIX, en collaboration avec son partenaire Mota-Engil, concevra et construira l’ensemble des installations maritimes permanentes du projet de développement du GNL au Mozambique. Le projet est situé dans la province de Cabo Delgado, près de la ville côtière de Palma sur l’océan Indien.

Nature des travaux

Les travaux comprennent l’ingénierie, la fourniture d’équipements et la construction de la jetée de chargement de GNL et du débarcadère MOF (“Material Offloading Facility”).

  • La jetée de chargement de GNL et le quai comprennent une jetée d’accès d’une longueur de 2.700 m., d’une largeur variant entre 34 et 90 m., menant à un quai s’étendant sur une longueur de 1.900 m. dans la mer. Le quai sera notamment équipé de cinq points d’accostage/plates-formes, quatre pour le GNL et un pour le condensat, ainsi que d’installations d’accostage et d’amarrage pour les plus gros méthaniers (deux Q-Max et deux Q-Flex).
  • Le MOF est une base maritime de soutien pour le projet de développement du GNL au Mozambique. Il comprend des murs de quai et des installations d'accostage et d’amarrage pour les cargos.

Les travaux devraient démarrer mi-2020. Ils seront réalisés à l’aide de la flotte d’équipements marins de BESIX, qui comprend, entre autres, deux plates-formes autoélévatrices et des barges de levage.

Mathieu Dechamps, General Manager BESIX International: “Nous sommes particulièrement fiers de réaliser ce projet et d’équiper notre client, CCS JV, et la République du Mozambique avec des installations maritimes de pointe dont TOTAL sera l’exploitant final. BESIX a construit, ces 15 dernières années, plus de dix jetées de grande taille en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient et au Canada. Cette nouvelle infrastructure au Mozambique peut compter sur notre savoir-faire reconnu en matière de travaux maritimes. Nous sommes impatients d’y travailler avec notre partenaire Mota-Engil.”

Conception & ingénierie

CCS JV et BESIX ont mis en œuvre une approche collaborative en ce qui concerne la conception des installations. Cela a permis au département interne d’Ingénierie de BESIX de développer des variantes de premier ordre qui optimisent de manière significative la conception et améliorent la gestion des risques du projet.

Fabian Boucher, Directeur de BESIX Engineering: “Nous avons commencé à travailler à ce projet en 2014. Le processus d’attribution nous a permis de bâtir une relation de confiance et une méthode de travail transparente avec notre client, CCS JV. Il a également permis à nos experts de fournir du 'Value Engineering'. Autrement dit, des solutions créatives qui combinent les intérêts spécifiques du client et notre équipement spécialisé (plates-formes autoélévatrices) généralement utilisé pour ce type de travail. Notre intégration BIM complète profitera également aux objectifs fonctionnels et à tout le cycle de vie du projet. Ces installations maritimes sont des infrastructures haut de gamme que nous sommes particulièrement fiers de concevoir et de construire au Mozambique, sur le continent africain.”

A propos de CCS JV

CCS JV est le consortium contracté par Total E&P Mozambique Area 1 pour l'ingénierie, la fourniture d'équipements et la construction du projet GNL au Mozambique, une installation de liquéfaction de gaz naturel dans la péninsule d'Afungi, dans la province de Cabo Delgado, au Mozambique, destinée à devenir un futur leader dans l'industrie mondiale du GNL.

CCS JV est une société à responsabilité limitée de droit italien, formée par des filiales de Saipem, en joint-venture avec McDermott and Chiyoda Corporation. Les partenaires de CCS JV ont réalisé des contrats pour plus de 40 % des projets de production de GNL dans le monde.

Plus d’informations: www.ccsjv.com

À propos de BESIX

BESIX est un groupe belge basé à Bruxelles et actif sur cinq continents. Parmi ses réalisations emblématiques figurent la Burj Khalifa de Dubaï, la plus haute tour du monde, les bâtiments du Parlement européen à Bruxelles, ou encore le Grand Egyptian Museum, sur le plateau des pyramides de Gizeh. Le département d’Engineering du groupe permet à BESIX de réaliser des projets d’une haute complexité, en particulier sur les plans techniques et environnementaux.

BESIX réalise des travaux maritimes dans le monde entier, ce qui inclut la conception et la construction de jetées, de murs de quai, de brise-lames ou encore de prises d’eau et d’écluses. Les jetées récentes réalisées par BESIX comprennent la jetée Ain Sukhna, d'une longueur de 3 km dans le golfe de Suez en Égypte, le terminal d'importation de GNL du Bahreïn, ainsi que la jetée VLCC N° 1 du port de Fujairah aux Émirats arabes unis.

Sur le continent africain, BESIX contribue actuellement à la construction de la Tour Mohammed VI au Maroc, au projet hydraulique de Nachtigal au Cameroun, à l’usine de traitement d’eau potable de La Mé en Côte d’Ivoire, ainsi qu’au Grand Egyptian Museum, en Égypte.

Plus d’informations: www.besix.com

À propos de Mota-Engil

Fondé en 1946, le groupe Mota-Engil est aujourd’hui une multinationale qui concentre ses opérations sur la construction et la gestion des infrastructures dans les secteurs de l’ingénierie et la construction, l’environnement et les services, les concessions de transport, l’énergie et l’exploitation minière.

Leader au Portugal, avec une position consolidée parmi les 30 plus grands groupes européens de construction, Mota-Engil s’impose sur 3 continents et dans 28 pays, dans 3 zones géographiques distinctes (Europe, Afrique et Amérique latine). En maintenant les mêmes normes de stricte conformité, qualité et capacité, à respecter sur chacun des marchés, Mota-Engil a pu s’imposer sur le plan international.

Avec des participations dans environ 280 entreprises, Mota-Engil adopte un positionnement de marché aligné sur les meilleures pratiques. Son code de conduite des affaires est basé sur des principes éthiques et soutient une vision stratégique intégrée et unique pour le Mota-Engil du futur : un groupe plus international, innovant et compétitif à l’échelle mondiale.

L’Afrique est un marché naturel pour le Groupe Mota-Engil en raison de sa longue expérience reconnue, qui a commencé en 1946 en Angola.

Fort d'une position unique en Afrique grâce à un investissement continu dans sa capacité à mobiliser des ressources pour la réalisation de projets à grande échelle, Mota-Engil Afrique a une perspective stratégique à long terme et un large horizon d’actions. Il s’efforce également d’établir des partenariats toujours plus étroits dans des projets d’infrastructure touchant à des secteurs aussi variés que le transport et la logistique, l’énergie, le pétrole et le gaz, l’exploitation minière et l’environnement.

PRESS RELEASE